New staff, fresh start!

3 avril 2020 / dans PHOTOS

Après 10 ans d’un folk-rock galvanisant, Grand March prend le virage d’un rock plus brut, toujours racé, élégant et mélodique : un retour affirmé aux sources du genre et une énergie renouvelée grâce à l’arrivée de nouveaux musiciens qui partagent le même souci du détail et l’envie d’électriser la scène !

© Photo : Benoît Linder

Les membres du groupe :
Hélène Braeuner – Chant
François Bogatto – Guitare
Antoine Thépot – Claviers
Kévin Konrath – Basse
Fred Lichtenberger – Batterie

Un nouveau venu : Antoine, aux claviers

13 mars 2020 / dans PHOTOS

On ne vous avait pas encore fait les présentations officielles… Il a rejoint Grand March en début d’année, voici Antoine Thépot, aux claviers.

 

Ce qu’on vous dit de lui : aussi lunaire qu’homme de terrain investi pour sa famille (nombreuse), ses élèves (passionnés), son instrument (tout neuf). Chaud comme un bec Bunsen quand il suit les évènements sportifs (qu’il ne pratique pas). Une arrivée attendue et rafraichissante dans l’aventure Grand March !


Ce qu’il aime dire en répète : « cette note frotte un peu… »


Ce qu’il ne voulait pas que l’on dise : il ne peut s’empêcher de se déhancher comme un fou sur les chansons de Shakira, chez lui, à l’abri des regards… quoique… (https://youtu.be/tv6nGf1C_FA)


Ce qu’il faut retenir : Antoine est une force tranquille, un musicien précis et créatif. Who else ?© Photos : Benoît Linder

Hélène, la chanteuse

10 octobre 2019 / dans PHOTOS

Ce qu’on vous dit d’elle : de l’Égypte à la scène, il n’y a que le canal de Suez à franchir. Hélène, c’est une main de fer dans un gant de velours. C’est une voix dans tous ses états : la voix de maman, la voix de la raison et la porte-voix de Grand March depuis le début de l’aventure.

Ce qu’elle aime dire en répète : « les piles de mes oreillettes sont encore vides… »

Ce qu’elle ne voulait pas que l’on dise : que des pulsions de créativité inattendues la poussent régulièrement à changer les paroles, comme ça, et pour la plus grande appréhension de ses acolytes.

Ce qu’il faut retenir : regardez-la, écoutez-la.

© Photo : Benoît Linder

Fred, le batteur

3 octobre 2019 / dans PHOTOS

Ce qu’on vous dit de lui : il est à la source du mal ; Grand March, c’est son troisième enfant. Il lui arrive de faire du marketing et de la communication dans son vrai boulot, mais son esprit est ailleurs : nouvelles compos, dates de concerts, etc. Une tournée, un van, il plaquerait tout, tout de suite.

Ce qu’il aime dire en répète : difficile à dire pour un batteur-frappeur… à part sa batterie, on n’entend pas grand-chose.

Ce qu’il ne voulait pas que l’on dise : qu’il s’est récemment découvert une passion pour les vestes en velours et les T-shirts échancrés… CQFD.

Ce qu’il faut retenir : rendons à Fred ce qui est à Grand March.

© Photo : Benoît Linder

Kévin, le bassiste

19 septembre 2019 / dans PHOTOS

Ce qu’on vous dit de lui : il est technicien vidéo, il bosse dur pour retaper sa maison, il est super content de son slim à carreaux, il est calme, discret et toujours de bonne humeur, il a un frère jumeau qui joue de la guitare, il veut bien faire les chœurs sur scène même si c’est pas son truc.

Ce qu’il aime dire en répète : allez, moteeeeur ! Mais il est où ce con de perchman ?!

Ce qu’il ne voulait pas que l’on dise : c’est le cadet de la bande… et de loin !

Ce qu’il faut retenir : il a fondé le label indépendant Omezis en 2015, exigeant, affuté, classe.

© Photo : Benoît Linder