L’artwork du nouvel album signé Fanny Walz

27 octobre 2020 / dans ACTU

Fanny Walz est une graphiste touche à tout, dont le plaisir ultime est « de mettre la main dans la matière ». Son dernier dada ? La lettre peinte, justement, propice à s’étaler sur tous supports.
Quand nous lui avons proposé de se pencher sur la jaquette du prochain disque de Grand March, devinez quoi ? Elle nous a proposé de la réaliser… en lettres peintes !
On a dit « Bingo » ! (et on vous invite à aller voir son travail sur fannywalz.com et instagram.com/fannywalz)

[Épisode 1] De l’idée au tracé

« On est rapidement tombé d’accord pour travailler de manière expressive avec un tracé au pinceau qui révèle le geste de la main.
On a cherché une astuce pour dévoiler le visuel au fur et à mesure de la sortie de chaque EP.
Mes premiers essais étaient très bruts, j’ai peint les lettres à main levée avec peu de peinture pour obtenir la texture recherchée.
Pour adoucir tout ça, j’ai testé des motifs de fond avec de l’encre plus transparente. »

 

[Épisode 2] De la typo à la composition

« J’ai dessiné différents styles de lettres qui dialoguent ensemble et illustrent bien les chansons.
Pour cette étape je m’inspire en piochant dans mon stock de planches d’alphabets.
Je me laisse surprendre par d’heureuses coïncidences et… par mon intuition.
Puis j’ai assemblé les mots en cherchant tout de même à donner l’impression d’une composition anarchique et spontanée.
J’ai multiplié les essais dessin et peinture pour simplifier au maximum la lecture
jusqu’à trouver une composition équilibrée qui me convenait bien. »

 

[Épisode 3] Assemblage et mise au propre

« Pour ce projet, le dessin des lettres n’est là que pour me servir d’objectif visuel. 
Je souhaitais avant tout conserver la fluidité d’un tracé spontané et ne pas me contraindre par un guide. 
J’évite aussi de cette manière d’avoir une composition trop rigide. Au final tout se fait au bout du pinceau. 
Je me concentre ensuite sur les traces du fond. L’assemblage se fait numériquement. 
J’isole chaque titre de chanson pour le lancement de chaque EP. 
Tout fonctionne ensemble, tout fonctionne séparément. Pari gagné ! »

Et pour les visuels définitifs… il faudra patienter encore un peu ! 😉

Smoothie

4 décembre 2013 / dans ACTU, CHRONIQUES

Mixage C’est l’heure du mixage des chansons ! Et moi, pendant cette étape, je ne fais rien. C’est Aurélien qui s’y colle et il s’applique le p’tit gars, en même temps c’est son métier, on pouvait pas trouver mieux : un guitariste ingé son.
Fred suit les dossiers en cours, travaille les vidéos des prochains concerts avec Yann et peaufine la jaquette de l’album avec Fanny.
Cyrille se débrouille pour faire de la basse tous les jours à la pause méridienne et bosse les contre-chants périlleux des nouveaux titres.

Je donne bien mon avis sur les visuels de l’album, la typo ou la couleur, la hauteur du chant dans un mix, mais sinon, je ne fais pas grand-chose (de musical, on s’entend, parce que sinon je travaille quand même, et beaucoup, on pourrait se poser la question…)  et vous donne donc des nouvelles.

Et les nouvelles, c’était aussi le résultat des sélections régionales pour le Printemps de Bourges auxquelles on avait participé. Ah non, on a pas été pris ! Sinon, le ton de l’article aurait été plus hystérique, vous vous en doutez. Bon, faut de la bouteille pour y aller, des heures au compteur et du bel ouvrage, alors on se réjouit que The Wooden Wolf ait décroché son ticket et on lui croise bien les doigts. Et on verra la prochaine fois !

Sinon, on a tout préparé pour lancer une petite souscription pour finir de produire l’album avec un moyen de paiement en ligne pour que tout soit simple et fluide. Ce sera pour la semaine prochaine…

En attendant, portez-vos bien.