Introducing Lady Belle…

7 novembre 2012 / dans ACTU, CHRONIQUES

Lady Belle

On en parlait (un peu) ces derniers temps, voilà donc notre nouvelle chanson et, par la même occasion, le nouveau clip !

Comme s »en inquiétait DJ D. dans un article précédent, nous avons en effet tourné dans un lieu un peu secret, au fin fond d »une vallée vosgienne. Mais cette fois-ci, nous avons tourné en plein été : point de neige, donc, dans les recoins du clip (cf. On my way down) !

Le make-up d »Hélène est parfait, isn »t it ? Ah, la magie du cinéma !

Cette fois-ci, Fred s »est abstenu de chanter (…) et a fait quelques efforts pour sourire… Même si ce n »est pas une chanson très drôle en fait… Vous avez vu sourire Ryan Gosling dans Drive, vous ?!

Ah, oui, nous allions presque passer à côté ! Il y a bien entendu quelques invités sur cette nouvelle chanson !

Vous entendez l »appel des clarinettes ? best online casino Eh bien c »est notre ami Denis Léonhardt, oui, oui, c »est bien lui, le clarinettiste du Weepers Circus !

Et ce tuba façon hip-hop dans les refrains ? C »est Guillaume Nuss, le soubassophoniste de la Fanfare en Pétard.  Si vous n »avez jamais entendu parlé du soubassophone, copiez-collez le mot sur google. Ça vaut le détour !

Comment aurions-nous pu sortir une chanson sans l »aide de Manu Ledrich (Soulfight et prochainement The Silent Ones), on vous le demande !!! Souvenez-vous, c »est avec lui que nous avons réalisé le premier EP, Novels ! Pour l »occasion, vous l »entendez à la guitare électrique solo.

Le panorama ne serait pas complet sans citer Cyrille Martin (basse) et Aurélien Meyer qui a fait preuve d »une sainte patience pour l »enregistrement et le mixage de cette chanson ! D »ailleurs, vous retrouverez nos deux compères à nos côtés sur scène dans les prochains temps.
Mais ça, c »est une autre histoire, qu »on prendra le temps de vous raconter prochainement !

Maintenant, place à la musique !

PS : On vous a dit que c »est Yann Hoffbeck qui a réalisé ce clip ? Avec sa fidèle et charmante assistante Marie Géraudel ?
On en reparle bientôt, promis !

Et si vraiment vous n »y tenez plus et que vous souhaitez écouter la chanson en boucle, vous pouvez l »écouter -ou la télécharger gratuitement- ici :

Les premiers frimas sont là, la saison de la chasse est ouverte et paf ! GM sort une nouvelle chanson, c’est fou, c’est quoi ? Ça s’appelle comment ?

18 octobre 2012 / dans CHRONIQUES

Puisque nous glissons doucement dans la torpeur de la morve au nez et des achats de manteaux en vraie fourrure même dans des enseignes cheap et même si c’est que sur le col, cette chanson va-t-elle nous réchauffer ?

Et voici la question qui demande la plus longue réponse : y aura-t-il, mais pas forcément dans cet ordre :
– un clip dans un endroit un peu étrange où l’on peut consommer de la drogue sans risquer de se faire inquiéter ?
– un clip dans un endroit où il ne semble pas y avoir de chauffage ?
– un clip avec Hélène et un make up choisi par ses soins qui nous donnera vraiment l’impression de refléter l’âge qu’elle a, et pas 43 ans même si 43 ans est un bel âge ?
– Fred, euh Frédéric, va-t-il sourire en chantant?
– ferez-vous appel à une costumière de renom pour le clip et les concerts à venir, peut être celle qui a déniché le blouson en soie et motif scorpion de Ryan Gosling dans Drive ? Ou Cristina Cordula de « Nouveau look pour une nouvelle vie » ? (Ça passe à la télé, mais siiiiiiiiiiiii, mine de rien, on rigole mais elle donne de bons conseils, moi, par exemple, j’ai compris que j’étais bâtie en H, ce n’est pas la silhouette idéale, la bonne étant celle en forme de 8, mais il y a moyen de s’en tirer avec le H, il y a pire, c’est le V, ça, c’est carrément l’horreur, enfin bon, on s’écarte du sujet…)
– y a-t-il des choeurs, ou peut être un featuring de quelqu’un d’un peu connu ?
– y a t-il un message caché ou est-ce un hommage à quelqu’un que vous aimez beaucoup ?
Et enfin, y a t-il de nouveaux instruments de musique, un tuba ou un cor par exemple, vu que c’est l’ouverture de la chasse, justement…

Je brûle de tout savoir.

Bien à vous,

DJ D.