Smoothie

4 décembre 2013 / dans ACTU, CHRONIQUES

Mixage C’est l’heure du mixage des chansons ! Et moi, pendant cette étape, je ne fais rien. C’est Aurélien qui s’y colle et il s’applique le p’tit gars, en même temps c’est son métier, on pouvait pas trouver mieux : un guitariste ingé son.
Fred suit les dossiers en cours, travaille les vidéos des prochains concerts avec Yann et peaufine la jaquette de l’album avec Fanny.
Cyrille se débrouille pour faire de la basse tous les jours à la pause méridienne et bosse les contre-chants périlleux des nouveaux titres.

Je donne bien mon avis sur les visuels de l’album, la typo ou la couleur, la hauteur du chant dans un mix, mais sinon, je ne fais pas grand-chose (de musical, on s’entend, parce que sinon je travaille quand même, et beaucoup, on pourrait se poser la question…)  et vous donne donc des nouvelles.

Et les nouvelles, c’était aussi le résultat des sélections régionales pour le Printemps de Bourges auxquelles on avait participé. Ah non, on a pas été pris ! Sinon, le ton de l’article aurait été plus hystérique, vous vous en doutez. Bon, faut de la bouteille pour y aller, des heures au compteur et du bel ouvrage, alors on se réjouit que The Wooden Wolf ait décroché son ticket et on lui croise bien les doigts. Et on verra la prochaine fois !

Sinon, on a tout préparé pour lancer une petite souscription pour finir de produire l’album avec un moyen de paiement en ligne pour que tout soit simple et fluide. Ce sera pour la semaine prochaine…

En attendant, portez-vos bien.

N'oubliez pas les paroles !

18 octobre 2013 / dans ACTU, CHRONIQUES

Qu »est-ce que je dis ?

Le problème qui peut se poser pendant un concert, c »est d »oublier les paroles… Non pas que ce soit la hantise ultime avant de commencer le show, mais on l »a dans un petit coin de la tête, c »est arrivé, ça peut arriver à nouveau, même si on a répété et répété et répété ces « foutus » chansons. Alors qu »est-ce qui se passe quand tu sais plus ? Ben tu chantes quand même et tu t »arrêtes pas en plein milieu comme une courge !

Et ça donne ça. (Tu as vu comme je ruse pour te faire regarder une vidéo de nous ? Tu ne l »as pas vu venir, ouhais, je suis trop bonne à ce jeu-là…) Si tu as l »oreille, tu repères vite où je yaourte (bon, c »est tout de suite au début, je t »aide), ce qui met un peu dans l »embarras mon acolyte Guillaume qui est justement censé me répondre à ce moment-là. Youhou, quel flow ! Ça passe tout seul, non ? Oui, c »est un peu ridicule pour qui connaît la chanson par coeur mais comme tu ne la connais pas encore sur le bout des doigts, ben ça passe, because le show must go on ! Tout à fait, je fais le boulot jusqu »au best online casino bout, t »es pro ou t »es pas pro.

Et le bel avantage, c »est de chanter justement en anglais ! On n »y voit rien ! (tiens, j »aurais dû ajouter cet argument lors de la première ITW de DJ D.) T »imagine si je devais yaourter en français ?

Bon, je le ferai pas à tous les coups, eu égard à mon bon Guillaume qui lui, justement, avait pas intérêt à les oublier, les paroles, quand il a passé le casting de ladite émission de France 2. Ben oui, il adore passer à la télé, alors si en plus, il peut y chanter, youpi ! Mais je vous raconterai tout ça mardi, dans le portrait qui paraîtra de lui (note la rime riche).

Bon vendredi !

La yaourtière.